Citizen Mic, des voix citoyennes au service de la collectivité !

Le public est venu en masse au Centre Culturel Blaise Senghor les 14 et 15 juillet dernier pour assister aux demi-finales du concours de rap Citizen Mic.

Ce concours d’un genre nouveau au Sénégal, a sélectionné trente rappeurs, sur 500 au départ, pour les former à l’écriture de textes engagés.Cette formation, sur les thématiques de la bonne gouvernance et de la citoyenneté, s’est déroulée sur plusieurs semaines avec l’intervention de rappeurs confirmés et de professeurs d’université.

En confrontant, ainsi, leur inspiration personnelle aux limites imposées par le concours, les participants ont eu un temps de préparation pour rédiger des textes, préparer les mixtapes, pour une présentation au public.

Durant ces demi-finales, sur les trente rappeurs présents sur la ligne de cette seconde phase de sélection, seuls 13 ont finalement été retenus  pour accéder à la finale de Citizen Mic. Le spectacle était au rendez-vous, avec des textes de qualité qui ont donné du fil à retordre au jury composé de ténors du hip hop sénégalais. Engouement, diversité, effervescence ont été les maîtres-mots de ce spectacle. “Ce sont des jeunes qui se sont réunis pour l’art, sans coloration politique, engagés au service de la collectivité à travers leur voix et leur plume.” soutient Moriba Cissokho, membre du Mouvement Y en a marre.

Au final, ces joutes oratoires permettront de faire éclore de nouveaux talents dont la voix sera le support de l’émergence de voix citoyennes et engagées dans le développement des communautés.

Rendez-vous le 30 septembre pour la finale qui promet de belles surprises et un beau prix pour le vainqueur à la clé !

 

Hits: 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.